Skip to main content

Je pense donc je lis

Accueil
Qui sommes-nous ?
Contactez-nous
Plan du site
CATALOGUE
AUTEURS
Robert Albiol
Allamel Francois
Auboiron Bruno
Bandelier Nicole
Bismuth Belinda
Boissel Jean-Francois
Bougette Audrey
Cabrera Joelle
Carmona Francois
Chazalmartin Magui
Costa Nadine
David Paul
Desete Bretzel
Philippe Despeysses
Donzel Patrice
Dupont Jean Louis
Duval Michel
Escure Guy
Esteba Nadia
Formosa Charles
Gardies Andre
Girones Angel
Gommes Julie
Gonzales Frederic
Granchamp Philippe
Jacques Grossi
Hamonet Michele
Sylvie Hecquet
Hours Roland
Kuss Francois
Lagarde Christian
Lasne Pierre
Layrolle Francis
Loubet Sartrou Christine
Maguelon Pierre
Yves Marchand
Mas Gerard
Mazet Embertine
Mirabel
Patrick Misse
Morvilliers Pierre
Mottier Francois
Moulin Marion
Simone Pons
PINERO Frederic
Py Aurelie
Rizzolo Mege Alain
Rolland Julie
Rubin Dieulois Stephane
Tirelli Jean
BIOGRAPHIES
ROMANS
NOUVELLES
ALBUMS et BD
CONTES
BEAUX LIVRES
POESIES
RECITS et CHRONIQUES
DICTIONNAIRES
JEU de SOCIETE
THEATRE
ESSAIS
NOUVELLES PARUTIONS
MEILLEURES VENTES
CALENDRIER des DEDICACES
TOP LIBRAIRES
CLUB des LECTEURS
PY Aurélie
Aurélie Py

Etudiante en arts appliqués

Née en 1987 à Sète

 Préfacé par Bernard Barraillé, « Piano » est une bande dessinée, plus exactement un essai graphique sur le piano et la relation entretenue par le pianiste avec son instrument.

L’auteur montre un jeune garçon pris de passion pour le piano et désemparé devant un clavier à la fois attirant, complexe, mystérieux et tellement difficile à « apprivoiser ».

Le crayon précis et plein d’humour d’Aurélie PY permet au lecteur de ressentir les angoisses, les appréhensions et les doutes du pianiste débutant. De planches en planches, en suivant l’évolution de ce futur concertiste, de l’apprentissage difficile jusqu’à la maîtrise qui finit par autoriser tous les voyages créatifs possibles, c’est tout un univers pianistique qui défile sur les multiples contours du  clavier et sur les touches blanches et noires de la vie de notre héros, c’est une exploration parfois onirique du « Royaume de la Musique », royaume si cher au coeur de l’auteur où elle a, elle aussi, connu tant d’appréhensions, de doutes et d’angoisses, de moments de labeurs, avant de connaître de purs moments de bonheur…

Purs moments de bonheur comme cette bande dessinée qui sera, sans doute, la première d’une longue série dans la carrière de cette artiste sétoise  aux multiples talents et promise à tous les succès.

En savoir plus sur Aurélie ?
Lui écrire ?